Le Balisong > Le dico du couteau papillon

Matériaux et techniques

Acier 440

Il existe en France trois types d'aciers 440, le 440A (qui est plus résistant à l'oxydation), le 440B et le 440C (qui tient mieux la coupe). Cet acier inoxydable contient au minimum 13% de chrome qui protège ainsi de la rouille, et de carbone qui permet un meilleur tranchant. L'acier de type 440 est alors un bon compromis entre résistance et tranchant, c'est pour cette raison qu'il est souvent utilisé pour les lames de couteaux. Pour exemple la lame du BM42 est en acier de type 440C dans son ancienne version. Aujourd'hui Benchamde utilise du 154CM, un acier de meilleur qualité.

Acier Carbone (Carbon steel)

Appellation non correcte des aciers non inoxydables, mais généralement utilisé dans le monde de la coutellerie. Rappelons qu'un acier contient par définition du carbone, un acier sans carbone est du fer. Plus le pourcentage de carbone est important plus la rigidité et la dureté de la lame sera importante. Par contre la lame sera plus cassante.

Acier Inoxydable (Inox Steel)

Acier contenant plus de 13% de chrome et étant plus résitant à l'oxydation qu'un acier dit carbone.

Acier semi inox (Half Inox Steel)

Acier contenant entre 11 et 13% de chrome.

Affûter (To sharpen)

Fait de donner le fil au tranchant préalablement aiguisé.

Aiguiser

Action de donner l'angle à la partie tranchante de la lame. Plus l'angle est fin plus le tranchant sera acéré, mais fragile.

G10

Le G10 est une matière artificielle (composée d'epoxy et de fibre de verre) qui sert à la fabrication de manche de couteau car résistant, léger, et neutre aux produits chimiques les plus courants.

IKBS

IKBS est l'acronyme pour le système de roulement d'Ikoma Korth. Ce système remplace les rondelles standard au niveau des axes dans un balisong et utilise un système fermé de roulement. Ceci permet un jeu extrêmement faible dans les poignées du balisong.

Kydex

Le Kydex© est un thermoplastique qui peut servir à fabriquer des étuis de couteau. Il se présente sous la forme de feuilles rigides de quelques millimètres d'épaisseur, de couleurs multiples (noir en général pour les étuis) et de textures différentes suivant les feuilles choisies. Une fois le couteau protégé, il est mis dans une presse chauffante contenant les deux feuilles de Kydex©. La chaleur envoyée par la presse va mouler le Kydex© à la forme du couteau puis, une fois refroidi le thermoplastique redeviendra rigide.

Laiton

Alliage de cuivre et d'aluminium qui composait les manches aux débuts du balisong. Maintenant ce matériau est principalement utilisé aux philipines.

Acier inoxydable (Stainless Steel)

Acier inoxydable. Fut préféré au zamak pour les branches dans les années 80 de par sa solidité. Par contre son poids est plus élevé.

Titane (Titanium)

Matériau utilisé sur le BM42 (manches), Le titane est devenu ainsi à la mode, cela permet d'obtenir des branches 35% plus résistantes que l'acier pour un poids 40% inférieur. Le Titane est un matériau difficile à travailler et particulièrement cher.

Zamak

Alliage composé de 95% de zinc. Bon marché et courant, le zamak est devenu un métal souvent utilisé dans la production des balisongs de faible qualité. Le gros problème de cette matière est sa fragilité. La casse survient le plus souvent au niveau des axes de pivots voir même sur les branches elles-mêmes.

Anatomie du Balisong

Batanga

Montage du balisong avec la languette sur la branche couvrant le tranchant. C'est le style de bali le plus répandu sur le marché.

Branche mobile (Handle)

Les deux parties du manche qui pivotent autour des axes et qui une fois réunies permettent de tenir le couteau. La lame vient se loger dans les deux branches.

Branche principale (Safe Handle)

Poignée du coté du contre-tranchant de la lame.

Branche secondaire (Bite Handle)

Poignée mobile qui se trouve du coté du tranchant de la lame, si la lame se referme alors que l'on tient la branche secondaire, la coupure est assurée.

Butée (Tang pin)

Tige métallique ou en alliage permettant d'éviter que les deux branches ne pivotent à 360°. Permet de maintenir les deux branches en position ouverte.

Contre tranchant (Swedge)

Dos de lame au niveau de la pointe qui peut être aiguisée et affutée.

Entablure (Choil)

Encoche à la base du tranchant qui permet de faciliter l'affûtage.

Faux tranchant (False Edge ou swedge)

Contre tranchant non aiguisé et affuté.

Cotes ou plaquettes (Inserts)

Eléments réalisés en matériaux divers qui viennent constituer les cotés ou flancs des branches. Ivoire, bois, plastique...

D'Latch (False Edge ou swedge)

Le D'Latch a été crée par le coutelier Larry Davidson. Un problème commun au bali est le jeu que prend le système de verrouillage avec le temps. Le D'latch, par un système de vis de serrage permet d'éviter ce problème.

Dos de lame (Spine)

Coté de la lame qui n'est généralement pas aiguisé.

Flanc

Coté de la lame.

Half serrated edge

Tranchant partiellement denté.

Lame (Blade)

Partie du couteau contenant le tranchant.

Languette (Latch)

Taquet de verrouillage permettant de maintenir les deux branches mobiles ensemble en position ouverte ou fermée.

Manila

Montage du balisong avec la languette sur la branche couvrant le dos de la lame.

Mitre

Pièce métallique ou en laiton ou autre que l'on peut trouver aux deux extrémités des branches. La présence des mitres ne joue en rien sur la solidité des couteaux, par contre cela influe sur le coté esthétique.

Ricasso (Hilt)

Le ricasso désigne la partie proéminente servant de butée aux doigts.

Pivots (Pins/screws)

Axes sur lesquels les branches pivotent. Ces axes peuvent être des rivets en laiton, voire en acier ou bien des tubes filetés avec des vis torx (système américain, 6 pans en forme d'étoile contrairement au système Allen) (Voir plus de détails ici)

Serration, tranchant denté (Serrated Edge)

Denture permettant l'augmentation de la longueur de ligne de coupe. Crée et mis à la mode par la firme spyderco de Golden (Colorado). Certaines lames sont entièrement munies de dents (fully serrated) ou seulement sur une partie de la lame, rarement la pointe (half serrated ou combo edge), sur les balis, c'est souvent le premier tiers qui est denté. (Risque de coupures plus lentes à guérir car moins nettes). Les dents sont particulièrement efficaces pour couper les matériaux fibreux, (ceinture de sécurité, cordes, tissus, etc...).

Talon (Tang)

Base de la lame.

Tang Cups

Ce sont les cavités qui sont réalisées dans les branches des balisongs afin de recevoir et d'entourer le tang pin.

Tranchant (Edge)

Bord de la lame utilisé pour pouvoir couper les matériaux. Si la lame n'a qu'un seul coté coupant, elle est dite à "simple tranchant" , si les deux cotés sont tranchants, c'est une lame à double tranchant.

Zen Pins

Invention de Benchmade pour remplacer le tang pin. Il s'agit d'un deuxième jeu de "pins" ajoutée aux branches juste en dessous des axes de pivots.

Profil de lame

Bowie - Clip Point

Lame à dos concave au niveau de la pointe. Cette partie concave représente en règle générale moins de la moitiés de la longueur totale. Cette forme offre un gros pouvoir de pénétration.
Profil Bowie - Clip Point

Chisel

Profil de la lame mono face. La lame possède un coté qui est rigoureusement plat et un autre qui porte une émouture.

Drop Point

Lame à dos convexe sur toute la longueur de la lame. Forme très répandue dans le monde du balisong. Cette lame a été découverte par le coutelier Bob Loveless à la fin des années 60. Le dos de la lame est tombant en direction de la pointe qui se situe en dessous du centre de la lame. Ce type de lame est adapté pour les taches utilitaires.

Hawkbill ou hook

Lame crochet, la ligne de coupe est supérieure à une lame droite. Très utilisé en utilisation de combat (harpy de chez spyderco) mais aussi et surtout utilisé pour réaliser des coupes sans risquer de percer les matériaux autour. L'inconvénient est la fragilité de la pointe.
Profil Hawkbill ou hook

Kriss blade

Forme de lame en provenance d'Océanie. C'est une lame ondulée presque toujours à double tranchant.
Profil Lame Kriss

Profil Bi face

Lame portant une double émouture, Les dagues et lame à contre tranchant ont 4 émoutures.

Plain edge

Lame à tranchant lisse

Sheepfoot et wharncliff

La légende veut que les Maîtres d'équipage des bateaux cassaient les pointes des couteaux de leurs marins afin d'éviter que ceux-ci ne se blessent gravement lors de rixes. De la seraient nées les lames sheepfoot qui en français signifient pied de mouton. La lame sheepfoot se caractérise par une pointe arrondie et un tranchant lisse et droit. La lame wharncliff à un tranchant droit et la pointe de la lame est plus acérée que sur un sheepfoot. Le dos de lame ne rejoint pas le tranchant avec un angle abrupt de 90° ce qui lui confère un pouvoir de pénétration plus élevé et un design plus élégant.
Profile Sheepfoot et wharncliff

Spear Point

Forme de lame à double tranchant généralement usité sur les dagues. C'est une lame en forme de pointe de lance. Lame parfaitement symétrique avec la pointe au centre des deux tranchants. Sur des balisongs les lames de ce types sont particulièrement dangereuses.
Profil Spear Point

Tanto, Drop point tanto et Weehawk tanto

Le tanto est un poignard d'origine japonaise. Certains modèles traditionnels disposaient d'une pointe biseautée. Remis à la mode par la société américaine Cold Steel, ce type pointe permet d'obtenir un tranchant correct couplé à une forte robustesse de la pointe tout en conservant un pouvoir de pénétration correct. Si le dos de la lame "tombe" en direction de la pointe, on appellera cette variante le drop point tanto. Le weehawk tanto est une lame ayant la forme d'une lame tanto mais avec une double émouture au niveau de la pointe.

Trailing point ou skinner

Design de lame particulier prévu pour dépecer le gibier. Ces lames se reconnaissent à leur dos très relevé. Les lignes de coupe sont longue et leur pointe n'est d'aucune utilité pour percer.

Weehawk

Lame à simple tranchant, avec une double émouture ou même un double tranchant au niveau de la pointe.
Profil Weehawk

Généralités

CCC

Charming China Cheapie: Charmant produit venant de Chine et de faible qualité. Cela se rapporte aux balisong bon marché fabriqués en chine. Souvent ce sont des contrefaçons de couteaux existants mais de très faible qualité.

Combo

Enchaînement de figures d'ouverture-fermeture de plus en plus complexes.

EDC (Every Day Carry)

Littéralement ce terme signifie "port quotidien". Il se rapporte à l'utilisation de balisong comme objet de la vie de tout les jours.

FHM (Filipino Hand Made balisong)

FHM est l'acronyme pour un balisong produit aux Philippines. Ce ne sont pas en règle générale de bons couteaux pour flipper.

Flipper

Réaliser des figures artistiques se basant sur des enchaînements d'ouverture fermeture plus ou moins complexes. Cette approche du balisong est purement occidentale (américaine et européenne) car le bali aux Philippines n'est pas utilisé de cette manière.

Saut / Figure aérienne (Aerial)

Fait de lancer en l'air le couteau dans une manipulation avant de le rattraper en position ouverte ou fermée.

Foire aux questions Anatomie et historique du balisong